Hi mates, how’s going ?

Le post
de BB

15 déc 2010

Quelques news de l’autre côté de la planète… Tout se passe toujours bien du côté de Melbourne, ou l’été se met progressivement en place. On a encore souvent de belles averses, (that’s Melbourne disent les gens d’ici, toujours armés d’un parapluie bien qu’étant en short/tong), mais globalement le temps s’est mis au chaud… On a eu nos premiers coups de soleil, car ici ça chauffe pas ça carbonise , autant dire qu’il est impossible de s’exposer trop longtemps ! Allez, après le point météo, passons aux nouvelles du jour ! ou du mois devrais-je dire, en m’excusant platement de ne pas l’avoir fait avant, faute d’internet dans ma maison hippie.
Le Boulot : J’ai changé 3 fois ! J’ai quitté le premier, celui des smoothies, trop busy et j’en avais marre d’être dans le jus ! (merci Audrey ;) . J’ai décidé de tester le retail, la vente de fringues, et j’ai décroché un vrai contrat dans un magasin de fringues bobos, en même temps qu’un job très casual (comme on dit par ici) dans un bar. Etrangement, le job dans le bar m’a beaucoup plus emballé… Etant incompatible au niveau de la distance-horaire à parcourir, il a fallu que je me décide à choisir (en me mettant à ta place Stephen). Bien qu’étant la serveuse la plus maladroite de l’Australie, j’ai pu augmenter le nombre d’heures et voilou, now, je suis l’une des serveuses du pumphouse http://www.pumphousehotel.com/gallery
En cliquant sur le lien, vous tombez sur une photo de l’extérieur. (Je vous promets de poster très prochainement des photos de ma nouvelle petite vie ici, les collègues, la maison, la ville).
Je travaille majoritairement dans le cadre des « functions », c’est-à-dire des mariages, ou anniversaires, ou encore, en ce moment, fêtes de noël ! Même si je peux porter 3 plats maintenant, je ne quitte toujours pas la cuisine pour servir les plats principaux, mais bon, les desserts, les entrées et le débarrassage c’est all good ;) Mon point fort : le bar héhé !! J’ai appris peu à peu le nom des vins, allez fastoche quand il s’agit d’un « cabernet merlot » ou « sauvignon blanc », rebaptisé « sav blanc »… moins fastoche quand ils me comprennent pas si je le prononce en français, et carrément dur quand ils demandent de le couper avec du coca ou soda water (yuck !!) . Les bières, ici, c’est carlton draught mate, ou stella ; quant aux spirits jack daniel est décidément international, ses confrères jim bean ou jameson aussi ;) bref, de quoi parfaire ma culture du comptoir… Quand le bar ferme, 15 aussies se retrouvent à boire un coup, vous vous doutez qu’il y a du choix, et qu’aucun de mes collègue ne tournent au sprite. Eh voui, en Australie comme ailleurs, on ne travaille pas dans un bar par hasard. Ma soirée se termine avec des Tupperware et une bouteille à la main (de Perrier papa), et ça je l’ai bien mérité !!
My house : d’abord charmante, avec des étudiants en art complètement déjantés qui l’ont orné tout de kitch, (dans la cuisine trône la vierge marie en 3D qui salue un poster de mon petit poney souriant à un monstre tatoué peint par ma colloc). J’ai de suite aimé l’état d’esprit communautaire, sur fond d’excellent rock psyché ou hip hop délirant… Puis, la petite maison s’est ensuite transformée en un hangar à fiesta, mais pas celle ou seul Marcel (pour ne citer personne) fait vraiment n’importe quoi au milieu du salon, nan, celle ou tout le monde est déchiré, toute la nuit… quitte à te réveiller 15 fois dans la nuit pour venir chercher des clopes dans ta chambre… Je ne pensais pas avoir vieilli à ce point hum… Le tsunami un peu passé, 2 de mes colocs étant rentrés en tasmanie, nous voila dans une troisième (et dernière ?) phase … Ma gentille coloc Cait a décidé d’héberger un ami venu de Sydney.. . Outre le fait que le jeune garçon de 34 ans n’utilise jamais la moindre goutte d’eau pour se laver, lui et sa vaisselle (cohérence est le maitre mot du militantisme non ?), il économise de même son énergie en restant avachi toute la journée sur le canap… Bon plus sérieusement, le pauvre est complètement déprimé et ne parvient à rien faire de la journée, si ce n’est à me sortir quelques conneries du genre « j’ai trouvé 9 boulots mais je commencerai qu’en janvier » ou… « je suis écrivain mais j’ai pas été accepté à la fac de lettre » . Me voila seule avec lui, autant dire que je suis souvent motivée pour partir au boulot ;P La dernière news concernant ma maison flower power est que moi aussi je vais héberger une fille un peu en galère de toit, qui m’est étrangement sympathique du fait qu’elle soit serbe (zdravo les filles, on retournera à Belgrade du coup ;)
Ma petite vie : tramway boulot bistro, pas très dépaysant me direz vous, si ce n’est ce que c’est à l’autre bout du monde, et que l’objectif du moment is… la recherche pro active du van !!! On a plusieurs plans, bibi négocie comme un vrai marchand de … glaces (euh its too expensiveu ;p), et le prochain post sera sûrement accompagné de notre future maison sur roues. Ca y est, j’ai vraiment envie de voir du pays, des kangourous, des étendues sauvages dans lesquelles on croise des koalas shootés à l’eucalyptus… On profite un peu de la vie culturelle, très riche à Melbourne, que ce soit à travers les museums, ou les bars ou l’on écoute en live du bon rock, mais ça aussi ça pourrait faire l’objet d’un nouveau post !!
Je conclurai en disant que je pense à vous tous les jours, tantôt quand je sers un verre de Veuve Clicquot, ou quand je croise un abo dans la rue, un opossum dans le parc ; vous êtes tour à tour avec moi dans cette ville lointaine ou j’aimerais pouvoir vous retrouver autour d’un café (au lait) et débriefer avec vous sur toutes ces nouvelles choses qui nous sautent aux yeux, ou à la gorge (c’est méchant un opossum).
CHEERS les zamis
(n’oubliez pas votre bonnet sous la neige héhéhéhé)

2 Responses to Hi mates, how’s going ?

Avatar

nenny

décembre 16th, 2010 at 20 h 59 min

tu me manques mon kiwi, ma galinette cendrée, ma bb! eh bérangeeeere tu le bois ton pastiiiis? tout ça quoi! poutous de l’autre coté! vive le téléphone!!

Avatar

joel

janvier 3rd, 2011 at 6 h 27 min

bonne année



C'est quoi ?

Tout simplement un carnet de voyage sans prétention de deux frenchies qui ont décidé de partir en pays d'Oz pour quelques mois. Pas de programme mais une histoire à construire, une parenthèse dans notre vie

Les posts de...

Cairns Time