Des nouvelles du front

Le post
de BB

20 oct 2010

Nous voila plongés dans la partie plus working que holidays de notre visa. Car même si nous partageons toujours la communauté des travellers, ou backpackers, en référence à leur sac à dos faisant office de maison ;) , on est loin de se la couler douce en australie…

Levé 8h, petit dej au beurre de cacahuète (qui file des boutons tellement c’est gras), petite discussion les yeux à peine entrouverts avec des gens du voyage, comme nous, qui, pour une raison qui n’appartient qu’a eux, et quite diifferente selon les récits de vie ;) , ont choisi de s’exiler sur l’île continent… Souvent revient la question : et toi, qu’est-ce qui t’a poussé à partir ? En réponse l’insatiable « le WHV »… « oui, mais qu’est ce que t’es venu cherché »… et c’est la qu’on déplie toutes les motivations, ou attentes, partir pour mieux revenir, ne jamais revenir, se construire un nouvel avenir, ou simplement un passé… avant qu’il ne soit trop tard, avant que le quotidien, qu’il soit parisien, irlandais, allemand, canadien, koréen, ne t’engloutisse dans une vie qu’il est encore temps de maitriser… ou pas !!!
Anyway, lots of things to do durant la journée qui commence. Tout d’abord, comment vais-je m’habiller ? S’il pleut, rien ne sert de se mettre un K-way puisqu’il risque de faire de nouveau beau et chaud ; s’il fait soleil, rien de sert de se mettre en t-shirt vu que de toute façon, on va bien finir par être trempé… Vous l’aurez compris, l’expression communément employée à Melbourne « Four seasons in a day », prend déjà tout son sens !!!
Puis en avant, on check les rendez vous pris la veille, allons voir la room to share dans une rue qui porte le même nom que celle empruntée la veille (cf le post de bibi… a croire que les australiens manque a little bit d’imagination… ou de gens connus qui ont fait des choses dans le passé), allons meet le futur possible housemate ou roomate avec qui on va peut-être partager un toit, et puis par la même occasion, allons découvrir un coin du nord de la ville (oui on a choisi notre camp, et ça sera le très « bobo » Fitzroy, ou north Fitzoy, ou le plus paisible brunswick, ou l’italiano-autraliano Carlton, plus pavillonaire, north carlton… Car we are in, de reals Melbourne « inners», à qui l’on demande parfois des indications dans la rue (la consécration pour nous,pour tout avouer)
Voila en gros ce qui a constitué le plus clair de notre temps la semaine précédente. Le plus « dark » ;P fut en compagnie des backpakers, accompagné d’un petit goom, ou boisson officielle du travellers, un vin qu’il est pire que la bouteille à 1euro du casino chez nous… Bon pour ça, même au bout de 15 jours à peine, i miss la France et ses bons vins qu’on peut assortir à un bon fromage !!!!!!!!!!!!!
Une semaine et nos exigences respectives plus tard, soit au moins une quinzaine d’apparts visités, on est toujours en backpack (qu’on a également changé) et now we look for a job !! La ça s’avère positif, puisque bibi est in touch avec une agence de graphic, quant à moi, je commence jeudi matin dans le café lounge intello de la big librairy de Melbourne (La Trobe street, pour les connaisseurs). Quelques un des restos français ont déjà nos CV, et bons nombre des petits stands des principaux shopping centers aussi. On est toujours dans un entre 2, quelle sera notre room (la aussi, des ok satisfaisants), quel sera le job qui nous conviendra le mieux, it’s up to you Melbourne, de nous réserver de belles surprises à venir…

1 Response to Des nouvelles du front

Avatar

cricri

octobre 20th, 2010 at 9 h 54 min

un pouce en l’air et je croise les doigts pour toi bibi :D



C'est quoi ?

Tout simplement un carnet de voyage sans prétention de deux frenchies qui ont décidé de partir en pays d'Oz pour quelques mois. Pas de programme mais une histoire à construire, une parenthèse dans notre vie

Les posts de...

Cairns Time